Formule FTM

Méthadone chlorhydrate gélules à x mg

Prescription

Rp/  Gélules à x milligrammes* de méthadone chlorhydrate** FTM dt. x gélules   *     La dose unitaire de méthadone chlorhydrate est laissée à l'appréciation du prescripteur. **   stupéfiant    

Indications

Traitement de substitution des pharmacodépendances majeures aux opiacés dans le cadre d'une prise en charge médicale, sociale et psychologique conforme aux dispositions légales en la matière, en relais de la forme sirop chez des patients stabilisés, notamment au plan médical et des conduites addictives.  

Composition

Méthadone chlorhydrate
10mg
Guar
50mg
Excipient diluant A q.s. pf
1Gélule

Mode opératoire

Pesez une quantité de méthadone chlorhydrate correspondant à la dose unitaire et au nombre de gélules prescrits, en tenant compte d’un surdosage de 5% lorsque la teneur unitaire est inférieure ou égale à 10 mg.

NB : lorsque la quantité totale à peser est inférieure ou égale à 100 mg, il est recommandé de partir d’une trituration de méthadone chlorhydrate à 10% dans l’excipient diluant A.

Pesez 50 mg de guar par gélule.

Triturez dans un mortier à parois lisses environ 0,5 g d'excipient diluant A. Ajoutez progressivement le méthadone chlorhydrate, puis le guar en mélangeant soigneusement après chaque addition. Introduisez le mélange dans un cylindre gradué de 10 ml, en veillant à ne pas tasser la poudre. Ajoutez sans tasser de l'excipient diluant A jusqu'au volume de calibration des gélules n° 1. Videz le contenu du cylindre gradué dans le mortier et mélangez soigneusement pour homogénéiser la poudre. Répartissez le mélange de manière uniforme par simple arasement dans le nombre de gélules prescrites. Conditionnez les gélules dans un flacon muni d'une fermeture avec sécurité-enfants.     La fiche de préparation ci-jointe présente une formule de 14 gélules à 10 mg de méthadone chlorhydrate.
Conservation :
A une température comprise entre 15 °C et 25 °C.  
Validité :
2 mois.  
Délivrance :
Sur prescription médicale.  

Posologie

Contrairement à la forme sirop, la forme gélule ne convient pas à l'instauration d'un traitement par la méthadone. Elle sera d'emblée prescrite à la posologie correspondant à la posologie d'entretien atteinte avec la forme sirop. La première prise de gélule doit avoir lieu le lendemain de la dernière prise de sirop, à l'heure habituelle. Les modifications de posologies ultérieures seront fondées, comme pour la forme sirop, sur la réévaluation de l'état clinique du patient. Le traitement est habituellement administré en une prise unique quotidienne. Chez certains patients cependant, il est parfois utile de le scinder, soit en deux prises équivalentes, soit en une prise principale le matin, complétée par une dose d'appoint en fin de journée.   Pour atteindre une abstinence complète, une décroissance posologique très progressive est impérative, en respectant un intervalle d'au moins une semaine entre chaque diminution (de 1 à 5 mg) de la dose quotidienne administrée. Une prudence particulière est recommandée pendant toute cette période, et le suivi sera rapproché afin de détecter, d'une part tout symptôme clinique évoquant un syndrome de sevrage (à compenser immédiatement par un retour au palier posologique précédent), et d'autre part toute reprise des conduites addictives, qui serait incompatible avec la poursuite du traitement par la méthadone.   Les gélules de méthadone doivent idéalement être consommées dans l'officine qui les délivre, ou devant un témoin autorisé. Lorsque la situation sociale ou l'état de santé du patient le justifie, il est cependant possible de déroger à cette règle, dans les conditions prévues par la législation en la matière.   En cas d'usage détourné ou de mésusage avéré de la gélule par le patient (tentative d'injection, trafic), le médecin devra obligatoirement revenir à une prescription de méthadone sous forme sirop. Le traitement est réservé aux adultes et adolescents de plus de 15 ans volontaires. Les risques liés à la méthadone, en dehors d'un protocole médical, sont connus: la dose de 1 mg par kilo de poids corporel est létale chez des sujets non dépendants aux opiacés, peu tolérants, voire totalement naïfs. L'attention des patients doit être attirée sur le fait qu'ils ne doivent en aucun cas céder tout ou partie de leur traitement à un tiers. De même, l'absorption de très faibles doses de méthadone peut être mortelle pour des enfants.   Les patients doivent être avertis que les gélules de méthadone doivent être conservées dans leur conditionnement original et que, comme pour le sirop, elles doivent absolument être tenues hors de portée des enfants.  

Remarques

Les gélules doivent être absorbées par voie orale uniquement. Chaque gélule contient un agent gélifiant (guar) qui empêche sa transformation en un liquide injectable. En cas de tentative d'injection, le patient doit être informé qu'il prend le risque de détériorer ses veines, et de mettre sa vie en danger.   Pour favoriser la compliance du patient et limiter les risques de trafic de méthadone, la prescription devrait être limitée à 14 jours de traitement, et la délivrance à 7 jours. La durée limite d'utilisation du médicament a été fixée à 10 jours, pour tenir compte d'un réapprovisionnement anticipé et/ou de l'oubli éventuel d'une prise journalière.  

Formule remboursée